Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
Tableau de bord avion en vol, nuit.
Tableau de bord de cockpit d'avion en fonctionnement.

Traduction spécialisée technique et industries de pointe

La traduction technique ne s’improvise pas, même pour un traducteur professionnel confirmé !

Elle requiert des compétences particulières puisqu’elle vous impose de connaître un thème/sujet dans une approche globale.

Au vu du vocabulaire et glossaire à maîtriser, un traducteur technique ne peut donc se spécialiser que dans un seul domaine d’activité, ou quelques-uns dans la limite où ceux-ci sont transverses (par exemple aéronautique et pièces détachées, ou BTP et matériaux).

Traducteurs et interprètes spécialisés dans les domaines technique et industries de pointe

Contrairement aux autres agences de traduction qui traitent tous les dossiers de manière globale, les uns après les autres, un traducteur Alltradis ne pourra donc pas traduire le lundi un document dans le domaine aéronautique, puis le mardi un document médicale…

Chaque domaine requiert, en amont, une formation particulière, puis en aval, une expérience acquise par la traduction de centaines, voire de milliers de documents, de recherches, de relectures, de documentations et d’échanges avec les clients. L’approche professionnelle qui est la nôtre est l’ADN même de notre agence de traduction. Dans cette démarche qualité, il peut même nous arriver, quelquefois, de refuser un projet, soit parce que nous n’en avons ni les compétences ni l’expérience, soit parce que les délais imposés ne sont pas compatibles avec le temps nécessaire à nos équipes pour rendre une traduction de qualité. Le contrat de confiance qui nous lie à nos clients est ce que nous respectons le plus dans la relation commerciale à l’autre !

L’agence de traduction Alltradis ne compte, parmi ses rangs, que des traducteurs diplômés ayant au minimum 5 années d’expérience dans leur domaine de spécialisation, ainsi que des relecteurs professionnels (ingénieurs, experts, juristes, etc.) qui viennent apporter au quotidien, leur caution et leur expérience professionnelles, véritables gages de qualité pour une traduction optimale.

Ce que nos clients pensent de nous
Five-star rating with company name Alltradis.

Traduction et interprétation dans votre domaine technique

Nous travaillons, depuis de très nombreuses années, dans votre secteur :


Aéronautique


Aviation


Grande distribution


Agroalimentaire


Informatique


Nouvelles technologies



Électronique


Bâtiment et travaux publics (BTP)


Automobile


Catering aérien et ferroviaire


Construction


Matériaux et tant d’autres.


Pour des traductions de qualité, faites confiance à notre équipe de traducteurs techniques.

Exemples de traductions téchniques


Discours de présentation d’un produit
pour une conférence à Paris


Mode d’emploi


Site web spécialisé


Guide d’utilisation d’un logiciel


Fiche produit


etc.


FAQ

La principale différence entre un traducteur technique et les autres types de traducteurs réside dans les types de textes qu’ils traduisent, ainsi que les connaissances spécialisées requises.

Traducteur technique

Ils sont spécialisés dans la traduction technique, scientifique, médicale, juridique, informatique et autres.

Son but consiste à transmettre des informations précises et spécifiques pour un sujet spécialisé, tout en veillant à la clarté et à la cohérence terminologiques.

Il doit avoir une solide connaissance du domaine concerné, ainsi qu’une connaissance approfondie des termes techniques et du jargon des spécialistes.

ls utilisent souvent des outils de traduction assistée par ordinateur (TAO) pour garantir la cohérence et l’efficacité de leur travail.

Traducteur littéraire

Le traducteur littéraire se concentre sur la traduction d’œuvres littéraires telles que des romans, des poèmes, des pièces de théâtre, des essais littéraires, etc.

Son objectif est de recréer fidèlement l’expérience artistique du texte original dans une autre langue, en préservant son style, son ton et son intention artistique.

Il doit avoir une excellente maîtrise des langues, ainsi que la sensibilité artistique nécessaire pour saisir les nuances et les subtilités du texte.

Il dispose souvent d’une plus grande liberté artistique que le traducteur technique pour adapter le texte à la langue cible tout en préservant son essence.

En résumé, la principale différence réside dans les types de textes qu’ils traduisent. Ils se concentrent sur la précision et la cohérence de la terminologie, tandis que les traducteurs littéraires visent à recréer l’expérience artistique d’un texte littéraire dans une autre langue.

La traduction d’un mode d’emploi nécessite une approche méthodique et précise afin de s’assurer que toutes les informations sont correctement transmises. Voici une série d’étapes générales à suivre :

Compréhension du produit et du public cible

Avant de commencer la traduction (en français, anglais, espagnol, chinois, etc.)  il est essentiel de bien comprendre le produit en question et le public auquel il est destiné. Cela vous aidera à adapter la langue et le style. Connaissance du manuel d’origine : Lisez attentivement le manuel original pour comprendre les instructions, les avertissements, les caractéristiques du produit, etc.

Terminologie cohérente

Établissez une liste de la terminologie spécifique au domaine et veillez à ce qu’elle soit utilisée de manière cohérente. Cela permettra de garantir la clarté et l’exactitude des informations.

Utilisation d’outils de traduction assistée par ordinateur (TAO)

Les outils de TAO, tels que Trados, MemoQ ou OmegaT, peuvent faciliter le processus en aidant à maintenir la cohérence terminologique et en accélérant certaines tâches répétitives.

Traduction de textes

Traduire le contenu du manuel en veillant à conserver le sens original tout en adaptant la langue et le style.

Relecture et édition

Une fois cette première étape terminée, relire attentivement le texte pour y déceler les erreurs, les incohérences ou les ambiguïtés. 

Testez le manuel traduit

Si possible, faites tester le manuel traduit par des utilisateurs natifs afin d’identifier tout problème potentiel et de recueillir des commentaires sur sa clarté et sa convivialité.

La traduction d’un terme technique nécessite une approche précise et méthodique afin d’en garantir l’exactitude et la cohérence. Voici quelques étapes à suivre : 

Comprendre

Avant de commencer la traduction, assurez-vous de bien comprendre le terme technique dans le contexte dans lequel il est utilisé. 

Recherche approfondie

Faites des recherches approfondies sur les contenus techniques. Utilisez des dictionnaires spécialisés, des glossaires techniques, des ressources en ligne et des documents de référence pour trouver des traductions et des équivalents précis dans la langue cible.

Tenir compte du contexte

Tenez compte du contexte spécifique dans lequel le mot est utilisé. Parfois, un terme technique peut avoir plusieurs traductions en fonction du domaine d’application ou du contexte particulier d’utilisation.

Consulter des experts

Si possible, consultez des experts  pour obtenir des conseils et des recommandations sur la meilleure traduction du terme technique. Les professionnels sont souvent les mieux placés pour fournir des informations précises sur le vocabulaire spécialisé.

Utilisez des ressources fiables

Veillez à vous appuyer sur une source scientifique fiable et actualisée lorsque vous recherchez des termes techniques (sur des sites internet, où nous pouvons retrouver des travaux de recherches d’une personne spécialisée dans le métier ou d’université. Évitez de vous fier à des ressources non vérifiées.

Veillez à la précision et à la cohérence

Lorsque vous choisissez une traduction pour un terme technique, assurez-vous qu’elle est précise et cohérente. La cohérence est essentielle pour que le langage technique soit clair et compréhensible.

Réviser et valider

Veillez à relire attentivement le texte pour y déceler d’éventuelles erreurs ou incohérences. Si possible, faites valider votre production par un autre professionnel compétent.